1984 nous voilà...........................

  • Par zezele2
  • Le 29/11/2016
  • Commentaires (0)

1984b

 

1984 nous voilà...........................

 

C’était une journée d’avril froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures. Winston Smith, le menton rentré dans le cou, s’efforçait d’éviter le vent mauvais. Il passa rapidement la porte vitrée du bloc des «Maisons de la Victoire», pas assez rapidement ce pendant pour empêcher que s’engouffre en même temps que lui un tourbillon de poussière et de sable.

1984, 32 ans. 32 ans que la date est passé. 32 Ans que Winston Smith est derrière son télécran. 32 ans que sans un soupçon de pensée il construit jour après jour "BIG BROTHER".

Muni de son gilet jaune et de sa cigarette électronique Winston Smith se dirige avec aucunes pensées vers son travail. De jour en jour, il construit cette machine, "BIG BROTHER". "BIG BROTHER" qui est Winston, Winston est "BIG BROTHER".

Winston mange BIO, car pour lui une bonne alimentation est naturelle. Le naturel produit par l'homme.

Winston à un iPhone, car pour lui la communication c'est important, il se doit de rester connecté. Mais avec qui ?

Winston est électrique, car pour lui l'écologie c'est important et il doit protéger sa planète par le nucléaire.

Winston n'aime pas les étranges, les gens d'ailleurs, les gens sans pays. Lui son pays c'est l' Océania maître du monde.

Winston est un homme de bien, il donne chaque année 20 € au Téléthon.

Winston aime le Dalaï Lama. Winston aime Dieu. Winston aime penser à rêver ou à rêver à penser.

Winston fume électronique, Winston boit du Beaujolais, Winston mange du foie gras, Winston est "carpe diem".

Winston est libre de croire qu'il est. Winston est fraternel de lui. Winston est égal à lui-même. Winston est le "BIG BROTHER", Winston est son propre lui.

Winston se sent mieux à l'approche de Noël, enfin une année qui se termine pour en commencer une meilleur. Une année remplie d'altruisme.

2017, 69 ans après Georges Orwell, Winston est devenu "FACEBROTHER".

"O Zarathoustra, dirent alors les animaux, pour ceux qui pensent comme nous, ce sont les choses elles-mêmes qui dansent : tout vient et se tend la main, et rit, et s'enfuit — et revient. :Tout va, tout revient, la roue de l'existence tourne éternellement. Tout meurt, tout refleurit, le cycle de l'existence se poursuit éternellement. :Tout se brise, tout s'assemble à nouveau ; éternellement se bâtit la même maison de l'être. Tout se sépare, tout se salue de nouveau ; l'anneau de l'existence se reste éternellement fidèle à lui-même" (F.Nietzsche, Ainsi parla Zarathoustra).

Winston est aujourd'hui un déraciné, un homme qui se cherche dans les méandres des réseaux. Winston est en "burn out".

Winston à force de comprendre, finit par ne plus rien comprendre. Winston Smith veut redevenir Homer Simpson. La vie ne se résume t-elle pas à la vie d'Homer. A rien attendre de plus qu'une bonne "Duff".

Winston dit moi : "on va où maintenant ? "

Ainsi parlait Zarathoustra.

 

F.Eiselé

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×