L'hypnose et son double sens

  • Par zezele2
  • Le 01/09/2017
  • Commentaires (0)

Bio

 

Mes ami(e)s,

 

Je vous écris en ce jour pour m’émanciper de tous les copier collés sur l'hypnose. Cette hypnose que chacun veut en faire une science de la transformation et de la manipulation mentale. Une manière de faire et de défaire les nœuds de notre esprit. Cette hypnose que nous voulons revêtir d'une blouse blanche afin de lui donner une raison d'être et peut-être même une vérité. Cette hypnose pourtant bien mieux utilisé par les nez rouges et les contes du soir. Une hypnose remplit de rire et de larme, nous transportant d'image en image, tout au long d'une histoire. Cette histoire qui nous endort, qui nous fait rêver au futur de notre nuit d'enfant, rassuré par la douce voix de notre maternelle.

On peut hypnotiser avec un pistolet ou une mitraillette. Apporter l'étonnement et la peur, faire de l'angoisse un focalisateur dans un but d’inhiber toutes réactions.

On peut hypnotiser avec le majestueux, être la référence, être le héros, la fontaine d'où l'eau qui en coule est un breuvage de jouissance.

On peut hypnotiser par la douceur, les caresses, les mots doux, la voie qui vous rassure et vous attendrit jusqu'à en devenir liquide.

On peut hypnotiser par l'émerveillement, le rire, le jeu, apporter la joie et le bonheur, supprimant toutes résistances à l’accueil de soi et des autres.

On peut hypnotiser par......., tellement de choses qu'il est bien difficile d'en donner un modèle bien précis, même si le balisage pourrait en rassurer certain.

"J'hypnotise, tu hypnotises, on s'hypnotise"

Aujourd'hui la problématique, de vous , de moi, n'est pas dans la recherche de l'hypnose, car elle bien naturelle et souvent inconsciente. Répétez donc un mouvement plusieurs fois et il vous sera acquis. Un rien et vous êtes en hypnose et heureusement sinon vous serez en réflexion permanente de tout ce qui vous entoure. Vous ne pourriez plus faire un seul pas sans y penser.

L'hypnose est une défocalisation de l'objet, ce qu'on appelle l'automatisation. Si l'objet vous convient, vous l'acquérez et vous n'y pensez plus. C'est seulement quand cet objet va vous nuire que vous allez repenser à lui et essayer de ressortir de l'hypnose qu'il vous procure. Et c'est bien là, où mon chemin se sépare avec un grand nombre de pratiquant de l'hypnose. Je ne vous hypnotise pas, mais je vous aide à en ressortir. 

Cette différence est grande, car elle donne d'une certaine façon raison au monde médical sur la séparation de l'hypnose analgésique avec les autres hypnoses. Car l'hypnose analgésique est la seule forme d'hypnose emmenant le receveur à s'hypnotiser afin d'oublier l'objet, le patient ne pouvant pas se séparer de sa douleur.

L'utilisation de cette forme d'hypnose ne devrait en aucun cas être utilisée pour l'arrêt d'un objet comme le tabac par exemple. Le but n'étant pas de faire oublier l'objet au partenaire, mais qu'il s'en débarrasse et qu'il ressorte de l'état d'hypnose provoquer par la consommation du tabac. Faire un déni de l'objet provoque à plus ou moins long terme, soit une reprise soit une forme de dépression. La même réflexion se porte sur le poids et les éternelles "yoyo". 

Bien des divergences pourront être apportées à cette réflexion. Ce raisonnement n'engageant que ma manière de voir mon travail et de l'effectuer. Mais sachez qu'une séance d'hypnose, c'est d'abord un accompagnement qui se construit avec le partenaire. Tout comme un cours de philosophie où le professeur vous lit ses fiches et un autre qui va construire son cours avec ses élèves. 

"Pourquoi met-il nécessaire de manger ?"

Le travail peut enfin commencer. Un travail qui se veut beaucoup plus profond et responsabilisant. Car la seule manière de sortir d'un Amour, c'est en le visualisant. Ce qui nous ramène encore une fois à la devise de Pertinence ZEN: "Situer, éclairer, inventer, avancer, transformer et murir".

 

Merci mes ami(e)s et à bientôt. 

 

Frédéric Eiselé

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×