La machine n'est pas, l'Homme n'est pas, Dieu est.

  • Par zezele2
  • Le 05/12/2016
  • Commentaires (0)

Terminator3 09

La machine n'est pas, l'Homme n'est pas, Dieu est.

 

Mon Dieu mes ami(e)s,

Que fait-il sur Linkedin ? L'homme oui, la machine oui, mais Dieu.

A l'air de la robotisation, il est où lui ? Numérisé ?

A l'air de cette "numérorobotisation", il en est où lui. Il serait mort comme pourrait nous le faire entendre Friedrich Nietzsche ? Où serait-il tellement présent que nous le voyons même plus ?

La peur de l'homme. La peur de l'homme.

Son remplacement, mais par qui ? La femme ? Remplacer des compléments serait absurde. Le remplacement par l'étranger ? Déraciné, il est l'étranger. La peur du remplacement par le non vivant, la machine ?

La machine, cette machine, si puissante que nous lui donnons nos vies plus qu'à n'importe quel être humain. Machine du Diable, Machine mon amour. Homme machine, machine qui est en train de devenir homme, qui est en train de devenir femme, remplaçant tantôt l'un tantôt l'autre. Hermaphrodite machine, tel un escargot, avec le pouvoir d'autoreproduction. Le remplacement de l'Homme par la machine, deviendra la féminisation du monde.

Ce matin une machine a été élue Président de la République

Une féminisation qui ne saurait déplaire au féministe. Un machin ne peut être élu ? Il n'a même pas de nom. La féminisation du pouvoir par la machine est-elle une solution pour la reconnaissance du féministe dans notre pays ? Robot il y a déjà, alors pourquoi ne pas apporter une touche de féminité avec la machine.

La machine remplace l'Homme dans les tâches ingrates comme peut l'être l'étranger. Oui l'étranger qui fait peur comme peut faire peur la machine.

Racisme et luddisme

Tout cela est bien le comparable des choses et la vérité de la peur de l'Homme. Son remplacement par autrui, la perte de son pain, la venue de sa faim, la venue de sa fin.

La machine n'est pas, l'Homme n'est pas, Dieu est. Seul cette substance comme nous dit Spinoza est au cœur de tout cela. Nature est Dieu, Dieu est Nature et seul sera la victoire. La victoire de la vie avec ou sans machine, avec ou sans Homme.

Tout ce qui est, est ou bien en soi, ou bien en autre chose (B.Spinoza)

En soi ou en autre chose, il doit avoir équilibre et c'est cet équilibre qui devra faire l'objet de toutes les attentions. Comme nous dit Simone Weil, ne pas trop donner à manger à l'un, ni à l'autre pour garder l'équilibre. Dieu est seul qui soit et seul aura le final de l'histoire. Mais piètre attente que l'arbitre soit notre père et que l'enfant n'est aucune responsabilité en ses choix.

Ne soyons pas les nouveaux Canuts du 21 siècle. Apportons résonance de notre vraie peur et attendons de notre pays qu'il nous rassure sur la fin de l'histoire. Qu'il soit en mesure de nous donner:

  • L'ordre
  • La liberté
  • L’obéissance
  • La responsabilité
  • L'égalité
  • La hiérarchie
  • L'honneur
  • Le châtiment
  • La liberté d'opinion
  • La sécurité
  • Le risque
  • La propriété privée
  • La propriété collective
  • La vérité
A réception de se message le monde aura peut-être changer (Simone Weil 1909-1943).

 

Bien à vous

Frédéric Eiselé

www.eiselebienetre.fr

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×