La princesse de l'univers

  • Par zezele2
  • Le 27/07/2017
  • Commentaires (0)

Princesse mononoke

 

La princesse de l'univers

 

Mes ami(e)s,

 

J'ai envie de partir me dit la princesse. Mais partir où ? Dans mes rêves, ses rêves qui portent mes pensées jour après jour. Des tous petits rêves de bienfaisances, qui ne font pas de mal à personne, tout du moins je l'espère, car en fait je n'en sais rien. 

Princesse, tes rêves te disent d'aller où ? Mes rêves sont de partout, tantôt là, tantôt pas là. Ils débordent mon imagination tellement ils sont nombreux et grands. Je ne peux les arrêter où je ne veux pas les arrêter, car ils me font du bien. Ils s'envolent, ils déploient leurs ailes et me demandent de partir avec eux. De partir dans le monde lointain du "je ne sais où", le tout et le rien à la fois.

Ce soir, comme tous les soirs, je me reglisserai sous ma couette avec délectation en attendant que mes rêves viennent me chercher pour aller dans le monde du "je ne sais où". Un monde si merveilleux, car il est le mien, le mien seulement. Un lieu où il n'y a pas de règle ou tout est libre et désordonner.  J'attends sagement le rangement de toutes ces images de mes rêves. Elles s'agglutinent sur les vitres de mes yeux, s'écrasant comme peut l'être l'oiseau. L'oiseau de mes rêves.

J'ai envie de voler me dit-elle en souriant. De voler comme l'oiseau de mes rêves. De partir rejoindre mes rêves et ne pas revenir, jamais. De voler à ne plus en pouvoir, ne jamais m'arrêter, car mes rêves sont trop merveilleux pour qu'ils s'arrêtent un jour. Le plus beau de mes rêves, il est toujours. J'attends, j'attends, j'attends, j'attends l'oiseau, le dernier oiseau de mes rêves qui ne me ramènera au jamais du retour.

Je ne te reverrai plus princesse ?

Mais beau prince, je suis déjà partie. Derrière l'oiseau je suis déjà. Cet oiseau qui est le mien, cet oiseau qui ne m'a jamais quitté. Cet oiseau qui est l'Amour. L'Amour que tu me portes depuis toutes ces années. Je suis tout, tu n'es rien, je ne suis rien, tu es tout. Un jour princesse de l'univers, un jour princesse de l'invisible. Mais cela ne fait rien, mes rêves sont bien plus fort.

L'oiseau emmène-moi et ne me laisse plus revenir, à jamais. L'univers est si beau que je veux continuer en être la princesse. La princesse de ton univers.  

 

Frédéric Eiselé

www.eiselebienetre.fr

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×