Le manager de Paris

  • Par zezele2
  • Le 21/09/2017
  • Commentaires (0)

Vintage 1047913 1280

 

Le manager de Paris

 

 

 

Plait-il mes ami(e)s,

 

Je n'entends rien, mes oreilles proprement bouchées par la cire incandescente de l'accordéon de Gus Viseur. J'enchaine les rues de Paris à la recherche du manager de Paris. Terrasse de café après terrasse de café, grande Dame après grande Dame, Monsieur après grand Monsieur, je recherche toujours le manager de Paris. Coin de rue après coin de rue, boulevard Saint Germain, avenue Emile Zola, me voilà comme un bêta aux Champs de Mars devant une structure tout à fait étrange, que les Parisiens noment la Tour Eiffel. Rempli par ma béatitude habituelle, je me demande bien à quoi peut ressembler le manager de Paris. Bureau après bureau, usine après usine, je n'ai pas trouvé le manager de Paris. A peine quelques garçons de café, mais pas la moindre trace du fameux manager de Paris. Mais sais-je vraiment à quoi il ressemble le manager de Paris, n'est-il pas un garçon de café, qui sais-je, je l'ai peut-être ignoré lorsqu'il était face à mes yeux. Tant pis, je vais continuer ma route dans les rues de Paris avec la certitude que sa rencontre ne va pas me tarder.

Me voilà maintenant, que je me mets à rêver de parisienne. Une jolie parisienne serait-elle ? Une si grande dame qu'elle me ferait petit à sa rencontre. Une si grande dame que même la tour Montparnasse serait absente par sa présence. Une si grande dame avec son si beau regard que la bienveillance ne lui manquerait pas. Un si beau regard que nous suivrions sans fait compter. Ce manager de Paris qui serait une grande dame avec ses très longs cheveux remplis de leurs suffisances qui pourraient tous nous entourer et nous apporter chaleur quand l'hiver se mettrait au gel. Elle me plait bien cette idée que le manager de Paris soit la belle de mes rêves. Cette belle qui tournoie autour de moi au son de l'accordéon, m'apportant toute la joie dont il me fait bonheur pour travailler jour après jour. Cette belle manageuse qui me fait tant plaisir de rencontrer afin de pouvoir entamer cette danse qui nous mènera où je ne sais. Mais ce que je sais, c'est que le manager de Paris est et sera pour moi, cette grande dame aux longs cheveux remplie de bienveillance qui sera me rassurer et me botter les fesses le moment venu.

Bien aujourd'hui, dans cette allégresse qui m'entoure, je suis toujours à la recherche du manager de Paris. Ni blonde, ni brun , ni brune, ni roux, ni rousse, ni chauve n'est venu perturber ma recherche du manager de Paris. Mon rêve, n'est-il qu'un simple rêve, mais rêve qui aura ma suffisance en m'apportant à lui seul son réconfort. Au son de l'accordéon de Gus mon rêve ne sera que plus beau et émerveiller, pour me donner la joie et l'espérance de rencontrer un jour la grande dame de Paris, le manager de mes rêves.

 

Frédéric Eiselé       

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×