Management bienveillant et égo

  • Par zezele2
  • Le 27/09/2016
  • Commentaires (0)

Porsche 356 rallye des alpes

 

Mes amis, 

La curiosité me vient en rencontrant de plus en plus sur la place ce fameux ensemble « management bienveillant ». Je l’utilise également par simplicité de dialogue avec les autres, mais est-il vraiment approprié à la démarche tant mis en lumière par notre société ?

Marketing ou bienveillance réelle ? Fumer à travers nos yeux ou véritables discutions sur la bienveillance du management ?

La bienveillance se veut d’apporter le bien à autrui. De la bienveillance en entreprise, donner à son prochain, vous savez la génération Z tant décriée.

Nous sommes un peu dans la position de l’alcool, on vous dit que cela est mauvais, mais vous en avez plein les rayons des magasins. Dans les grandes écoles on cultive l’égo à outrance et après on voudrait que nos managers travaillent avec bienveillance.

On se mord la queue

Rectifier le tir ? Possible mais c’est comme toutes thérapies il faut vraiment vouloir arrêter. L’humain ne se sépare pas d’un objet qui lui est agréable.

Alors on trouve des motivations pour changer ?

On laisse notre égo un peu de côté pour un meilleur management. Un management bienveillant.  

Le chemin risque d’être long et il va falloir apporter un peu plus de philosophie dans nos changements managériaux si on veut que cela dur.  Mettre un patch sur le problème nous savons bien que cela ne marche pas, c’est remplacer une drogue par une autre.

Si nous voulons que le changement soit véritable, il va falloir sortir des chemins habituels et ne pas donner notre changement aux garagistes et aux vendeurs de patch.

Le changement passera par la modification de notre vision du monde et donc de notre philosophie profonde.

Nous parlons d’atypisme et bien c’est maintenant qu’il va falloir nous prouver que nous sommes capables d’aller le chercher afin de trouver les vrais solutions.

Bienveillance=philosophie

Pas de bienveillance sans philosophie nouvelle.

Maintenant si vous êtes convaincues de la nécessité d'arrêter, il ne vous reste plus qu'à trouver le bon interlocuteur qui sera travailler avec raison et vérité afin d’entamer se changement.   

Bien à vous

Frédéric Eiselé

www.eiselebienetre.fr

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×