"Mon hypnose"

  • Par zezele2
  • Le 01/03/2017
  • Commentaires (0)

Alice

 

Mes ami(e)s,

Aujourd'hui dans un but d'éclaircissement nous partons à l'abordage de "mon hypnose". Cette hypnose que je mets à mal à travers "mon hypnose". Cette hypnose que je transmets par les mains, le regard, la voix et la musique. Entre vibration et énergie, entre magnétisme et sons, entre Frantz-Anton Mesmer et Jean Martin Charcot, entre Sigmund Freud et Milton Erickson, entre Baruch Spinoza et Simone Weil, entre Asie et Europe, entre terre et néant; "mon hypnose" est un tout dans un rien. "Mon hypnose" est en expansion comme l'univers sans fin, sans limite de conquête.

"Mon hypnose" est l'induction métaphysique du monde et du soi, nous rapprochant point par point de notre intérieur le plus profond. Les deux pieds sur la falaise, fasse au vide un élastique aux pieds, attendant le saut dans notre vide intérieur, le lâcher prise, la confiance, la beauté. Sans pigmentation, avec une netteté sans pareil, pixels absents, l'ouverture de notre propre monde; une entrée dans un monde de Tim Burton où tout notre être est. 

"Mon hypnose" sont des flux d'énergies intérieures et extérieures à notre corps, à notre esprit, sans pareil avec une puissance dont le contrôle est en vous et en vous seul. "Mon hypnose" est un peu comme Alice, il est vôtre guide dans un monde féérique, le vôtre. Un monde magique, où la vie foisonne, n'attendant plus que la liberté d'éclore en vous. Une fracture de coquille pour laisser sortir le poussin qui est à l'intérieur. Le poussin de la vie.

Aujourd'hui "Mon hypnose" est en vous, n'attendant plus que les rayons de soleils, lui permettant de murir et d'éclore. Le poussin de la vie, le poussin de la vie, le poussin de la vie qui grandit en vous de jours en jours en attendant que la coquille s'ouvre.

"Mon hypnose" comme un parfum que vous connaissez déjà, aux bords de vos narines, vous apportant la salive de l'envie, l'envie de briser cette coquille. Cette odeur enivrante, qui ne vous lâchera pas, sans façon, sans supplice, ce monde féérique tourne, tourne, tourne et vous enivre sans limite d'âge.

"Mon hypnose" n'a pas d'âge.

Comme les sons des cloches qui sonnent de plus en plus fort, l'envie monte d'âge en âge et "Mon hypnose" attend comme Alice de traverser le miroir de votre intérieur afin d'être votre guide pour la plus belle éclosion. Votre éclosion.

Ecoutez les sons des vagues qui frappent les rochers. Les sons des chevaux qui galopent. Les deux pieds sur cette falaise, dans l'attente de sauter dans le grand vide de votre être. 

Allez, je vous tiens, 1,2,3 go!       

Frédéric Eiselé

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×