RH-HSE: Homme machine et son bien-être. (Villefranche sur Saone-Lyon 3)

  • Par zezele2
  • Le 12/04/2016
  • Commentaires (0)

Aaag

 

L'homme existant d'aujourd'hui à du mal à passer à l'acte au niveau de son bien-être. La notion actuel du bien-être de l'individu est l'entreprise. Sa participation à ce bien-être n'est pas naturelle d'où cette demande constante de rémunération lors de formation en entreprise pour son bien-être. 

La notion d'outil qu'est le salarié d'une entreprise n'est pas instauré dans l'esprit de chacun.  On entretient ses outils de travail sans inclure l'homme dans ses outils lorsqu'il est l'outil maitre. La difficulté aujourd'hui des services RH et HSE sont de faire prendre conscience à leur direction ainsi qu'aux salariés de leur société la position d'outil de l'homme.

Etre l'outil de son entreprise 

Avec expérience sur le terrain à travers de différentes industries la meilleur solution qui en est ressortie est l'introduction de cette notion d'outil au travers d'ateliers lors des journées ou semaine sécurité.

Semaine ou journée du bien-être en entreprise?

La sécurité ne serait-elle pas du bien-être? Pourquoi cette journée ne changerait-elle pas de nom? Pourquoi ne pas induire le bien-être de la personne dans cette belle journée.

L'entretien de ce merveilleux outil qu'est l'homme.

De nos jours on répare de mieux en mieux la machine qu'est le corps humain. On sécurise, on protège, on organise, on répare..................mais où est l'entretien? 

Pour faire le moindre sport, on s'échauffe, on s'étire, on se renforce musculairement, voir même on se prépare mentalement. 

Problème de mentalité?

On me dira problème d'argent où de temps. Quel beau déni de la part de cette machine qu'est l'homme qui pense effectuer l'activité principale de sa vie le travail sans aucune préparation et aucun entretien. On casse on répare est la solution. Bien piètre réalité de ne pas entretenir, de ne pas faire chauffer sa voiture, juste rouler et réparer. Inconcevable trop cher une voiture!    

Où est la valeur de l'homme?

Faut-il qu'il devienne bien de consommation? Mais ne l'est-il pas déjà? Où est le problème? Les réparations de la machine humaine sont en partie remboursées, la voiture non. Le problème est bien ailleurs, sa valeur, son prix qui est tellement inestimable qu'elle n'en a pas, un bien invendable. On revend ses capacités, sa beauté, son influence mais aucunement son bien-être ou sa santé.     

Redonner une valeur marchande au bien-être et à la santé de l'humain.

Le rôle de l'entreprise? Donner de la valeur à l'humain en tant que telle. Achèteriez-vous une voiture mal entretenu? Alors pourquoi le faire avec la machine humaine? Une machine bien entretenue à de la valeur, une machine mal entretenue a bien moindre valeur.

Entretenez vos machines humaine!

Mettre en avant la qualité et l'entretien de ses machines afin de redonner une valeur à l'humain en tant que telle. On ne peut vouloir de cette machine sans la suivre et l'entretenir physiquement et mentalement. La performance et la rentabilité de cette machine et encore plus dans ces temps de crises passent par un accompagnement global de cette machine qu'est l'homme.

Globalité

Reprise en main de l'humanité salarial par l'entreprise. Avoir le courage de reprendre le contrôle de ses employés dans leur globalité afin de leur apporter le bien-être nécessaire à leurs vies afin de leur permettre d'être les plus performant au sein de vos entreprises. 

Reprise en main perte de liberté?     

Croyez-vous donc de reprendre en main vos enfants c'est leur privée de liberté? Risque de conflit me dira t'on? Déjà trop de conflit sociaux pour en rajouter un. Mais n'est-il pas plus beau conflit qu'un conflit autour du bien-être de chacun.

Difficile de reprendre la main après l'avoir perdu. Mais cela ne vaut-il pas le coup même si le chemin sera semé d'embuches et sans finalité. Commençons ensemble par le commencement, le début de la reprise car pas de reprise économique sans reprise humaine. Commençons cette histoire par inductions et douceur à travers ses fameuses journées sécurités.

Il était une fois la reprise humaine......  

 

Frédéric Eiselé

www.eiselebienetre.fr

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×